Le Spid’Eure Club aux championnats de France de difficulté 2016

Cette année, trois compétitrices du Spid’Eure Club se sont qualifiées pour les championnats de France de difficulté. Candice Oukoloff nous a représenté à Arnas sur la compétition jeunes les 28 et 29 mai dans la catégorie des cadettes. Émilie Legrix et Adèle Legendre étaient quant à elles à Pau accompagnées par Pierre-Yves Cossin (dixit Pierro), l’entraineur du pôle compétition du club, les 4 et 5 juin pour les championnats de France sénior.

Championnat de France jeunes

13248384_1196877900336596_433835971614643428_o

Les 55 meilleures cadettes de France se sont retrouvées à Arnas le dernier week-end de mai pour tenter de décrocher le titre national en difficulté.
Les ouvreurs de la compétition avaient préparé deux voies de qualification par catégorie sur les 13m de la SAE du club Vertige. Candice a commencé par une voie en dalle, ce qui n’est pas son style préféré, mais tout de même accessible pour cette grimpeuse qui a énormément progressé en technique et en pose de pied durant cette année d’entrainement avec Pierro. Elle avance alors plutôt bien dans cette voie et chute à quelques mouvements du bac final. Au moment de partir sur-motivée dans sa deuxième voie en léger dévers, le juge l’arrête après qu’elle ait fait plusieurs mouvements pour lui demander d’attendre qu’il soit prêt. Elle est alors repartie désorientée dans la voie mais arrive quand même à atteindre le surplomb du mur.

13305245_1199029623454757_8748218934094569043_o

Malheureusement, sa grimpe ne lui permettra pas d’atteindre les demi-finales. Candice termine 44ème de la compétition. Un place honorable dans la catégorie forte de ces championnats de France, puisque de nombreuses cadettes surclassées atteignent les demi-finales des championnat de France séniors. Bravo à elle car, même si elle n’a pas eu l’impression de grimper à son niveau ce week-end là, il lui reste des années devant elle pour montrer son talent sur les compétitions nationales (et on sait qu’elle en a, du talent) !

Sans titreSans titre 1

On félicite également les autres haut-normands qui ont participé à la compétition : Florence Pautet (Bolbec Escalade Club) 53ème et Lucas Dufros (Vertical’Cité) 8ème en minimes, Florent Beaunoir (Vertical’Cité) 18ème et Gabriel Steenstrup (Club Escalade d’Alizay) 60ème en cadets, Annabelle Lagneaux (ASRUC) 36ème, Sofonie Affagard (Escalad’and Caux) 45ème, Louis Lafforgue (ASRUC) 52ème et Paul Kasbarian (ASRUC) 54ème en juniors.
Et évidemment, bravo aux champions de France !

Championnat de France séniors

13305063_1201107739913612_434950354214353586_o

Une semaine après, c’était au tour des 74 meilleurs grimpeurs et des 74 meilleures grimpeuses de France, séniors et jeunes surclassés, de se rassembler au pied des 16m de la SAE universitaire de Pau.
Les compétiteurs étaient séparés en deux groupes chez les femmes et deux groupes chez les hommes pour les qualifications. Huit voies étaient alors proposées par les ouvreurs, c’est-à-dire deux par groupe.
13394199_1203001579724228_574121008803715417_n
Émilie s’est retrouvée dans le groupe 1. Elle s’élance en troisième dans sa voie 1, avec un départ bloc (à l’image de l’ouverture sur toute la compétition), avec beaucoup d’appréhension. En effet, ce départ exigent ne lui permettra pas d’atteindre la première dégaine. En revanche, la deuxième voie lui a permis de s’exprimer d’avantage puisqu’elle réussit à clipper la deuxième dégaine. Elle termine 74ème de la compétition.
Adèle faisait partie du groupe 2. Étonnée de la difficulté du début de voie et peut-être pas assez prête à forcer, elle se démobilise après quelques mouvements et chute à la deuxième dégaine. Elle repart rééchauffée et prête à donner le maximum dans la deuxième voie, mais ne parviendra pas à passer un mouvement difficile au niveau de la troisième dégaine, où plusieurs autres compétitrices se sont faites avoir. Elle se place à la 67ème position.
Ce qui est ressortie de cette compétition c’est que les voies étaient très exigeantes dès le départ. Elles ont été ouvertes de manière à départager le peloton de tête – parmi lequel on pouvait compter au moins 4 compétitrices de niveau mondial -, et non pour que tout le monde puisse montrer ce qu’il sait faire. Malgré tout, nos deux Spid’Euriennes sont revenues enrichies de cette expérience puisque les deux participaient à leur premier championnat de France sénior. Elles ont eu le droit d’assister à une jolie leçon de grimpe de la part des leaders de l’escalade française et elles savent pour la prochaine fois qu’il faut vraiment tout donner dès le début de la compétition dans ces voies qui ne laissent pas le droit à l’erreur.
Sans titre 2 Sans titre 3
Bravo aux normands qui les accompagnaient : Natacha Treffle (ASRUC) 73ème, Juliette Richou (Escalad’and Caux) 65ème, Eurielle Grolet (CAF Rouen compétition) 57ème, Renaud Masson (ASRUC) 61ème, Romain Darcy (CAF Rouen compétition) 55ème, Florent Beaunoir (Vertical’cité) 69ème et Clément Crochemore (CPAO) 69ème.
Et félicitations à Mathilde Becerra et Gautier Supper qui remportent la compétition.
13339634_1922657691294132_9138290881093465993_n

 

Voilà comment se termine la saison de compétition 2015-2016 pour le Spid’Eure Club. En attendant la saison prochaine on va s’entrainer trois fois plus pour arriver encore plus forts et encore plus nombreux en compétition. On espère aussi envoyer des compétiteurs masculins en championnats de France l’année prochaine pour égaler les performances des filles du club !